Note du 30-02 au 02-03-2015

large planet of the apes blu-ray11

Le MooC de B Latour se termine. Plutôt bien, merci. L’exercice de la semaine est d’illustrer par toutes formes de contenus multi-média l’empreinte de l’homme sur la Terre, de rendre palpable et sensible l’anthropocène ! Je vous copie ici en vrac quelques photos.

J’avoue que les commentaires des publications étaient parfois inégales…
On prépare 0Camp d’avril, les croisements vont être plus présents que prévu. En effet, l’idée de départ était d’étirer ce que l’on faisait déjà avec le summerlab ( 100 pers au même endroit, durant une semaine, en mode fourmilière ), sur 6 mois avec un invité par mois. Mais que voulez-vous les gens aiment se croiser, et nous on aime qu’ils se croisent. Mais sortons de ces réflexions culturelles terre à terre, et sortons de l’anthopocène : c’est en tout cas l’idée sur laquelle planche actuellement le Grand T. Organiser une rencontre pour ‘sortir de l’anthropocène’, de l’anthropos certainement ! On lui explique que les pistes élaborées ici ou là pourraient se concrétiser lors de l’événement prévu vers mai 2016. A suivre.
Je croise également Fanny en licence Médiation Scientifique et Technique au CNAM. Elle vient de Grenoble. On parle Médiation Art/Science. En effet, si déjà que la médiation de la culture numérique est complexe car il n’y pas trop de séparation, distance entre la chose produite, le faire et les pratiques. Est-ce à dire que la pratique numérique dans la mesure où elle est accompagnée fait office de médiation ? Certainement. Que dire de la médiation de la culture libre, de celles des Labs, des processus, des essais, des tests, …
A distance Aniara Rodada continue sa démarche Transmutation de Base en Colombie, et Paula Pin nous invite au prometteur ‘hack the Earth’ a Calafou !!