Des structures et individus se sont regroupées autour du projet ArtLabo et partagent un certain nombre de valeurs :

L’art et la culture comme processeur du « vivre ensemble »
Il s’agit de réaffirmer l’importance du respect et de la prise en considération des différences entre les êtres vivants, considérant que les arts et les cultures favorisent leur compréhension et leur acceptation en produisant du sensible.

La diversité culturelle et l’intérêt collectif
Le numérique constituant une formidable opportunité pour produire de la subjectivité, de la singularité, de l’épanouissement, tant dans un registre professionnel qu’à travers les pratiques amateurs, dans un rapport de proximité avec des publics.

Le libre partage des savoirs soutenu par une logique d’éducation populaire
Considérant que les savoirs sont un bien commun qu’il conviendrait de partager à l’instar du code source d’un logiciel libre, il s’agit d’inventer perpétuellement dans une logique d’intelligence collective des formes pédagogiques renouvelées pour en assurer la transmission, l’échange, la profusion, à travers une approche horizontale, expérimentale, critique

Une approche plurielle de la question économique
En se retrouvant dans une finalité non lucrative, un mode de gestion désintéressé, ces acteurs des arts et des cultures numériques se retrouvent pleinement sous la bannière de l’économie sociale et solidaire, animées par une logique de réseau et d’échanges non marchands, trouvant un équilibre entre subsides publics et privés dans leurs activités respectives. A noter que le projet ArtLabo à ce jour ne fait l’objet d’aucun financement et est donc animé par la bonne volonté des participants.

L’implication sur un territoire avec des populations dans un système globalisé
Loin d’être virtuel et éthéré, le numérique s’ancre dans nos quotidiens et nos territoires et appelle à un rapport de proximité géographique, affectif en contrepoint d’une mondialisation économique désincarnée.