Les Résidences

Les écosystèmes océaniques sont menacés par le réchauffement climatique et l’acidification des océans qui en résulte, et les premières victimes sont les cnidaires (coraux, anémones de mer, etc.), des animaux qui vivent grâce aux micro-algues qui séjournent dans leurs tissus et les nourrissent par la photosynthèse. L’endosymbiose, cette coopération mutuelle bénéfique entre la faune et la flore, est d’une grande inspiration pour les artistes, anthropologues et philosophes. Aussi nous avons choisi d’organiser une résidence d’artistes à la Station Biologique de Roscoff station de recherche du CNRS et de l’Université Pierre et Marie Curie dans le domaine de l’écologie marine. Cette résidence sera menée en coopération avec Xavier Bailly, chercheur en symbiose marine à Roscoff avec les artistes invités.

Les artistes sélectionnés pour cette saison opèrent dans le domaine large communément appelé « bioart » ou « ecoart » et ont déjà participé au programme de recherche en 2015. Nous leur donnons ici l’occasion d’approfondir leurs recherches et de croiser avec les activités citoyennes et de médiation portées par PiNG. Les artistes invités dans le cadre de 1.CAMP :

plus d'infos sur les artistes

Nous avons fait une visite du labo de Roscoff avec les artistes et Ewen Chardronnet afin de caler la résidence du mois d'avril prochain. Xavier Bailly, responsable du labo nous fait visiter les infrastructures et présenter les sujets de recherche. Cela a permis aux artistes de commencer à poser les bases de leurs futurs travaux d'expérimentation. Les échanges furent nombreux et denses, notamment concernant cette 'chose' bizarre qu'est l'animalgue, victime de l'acidification des océans. On a bien ré affirmé que les artistes n'étaient pas uniquement là pour relater les tests et objets d'étude du labo mais pour apporter un regard différent, une médiation sensible, voire une critique en marge des enjeux attenants aux axes de travail du labo. Ce qui fut abordé notamment et qui concerne principalement PING fut la question de l'accès public aux données scientifiques, le cas du kit pédagogique 'biobox' produit par un éditeur privé jeulin est un cas d'école de l'usage de licences non-libre bloquant le partage des connaissances, la sensibilisation d'un plus grand nombre de personne à partir de savoirs pourtant 'communs'.

Lancement

Soirée de lancement le 09 avril : http://www.pingbase.net/evenement/residence-dartistes-a-la-station-biologique-de-roscoff-rencontre

Article Presse Telegram

Retour-s

- Spela Reflexion

- Robertina Performance

- Carole Installation