Technosciences

Source Wikipédia :


“Il est d'usage de considérer le philosophe belge Gilbert Hottois comme l'inventeur du néologisme et mot-valise technoscience en 19771 afin de mettre en évidence le caractère intriqué des liens entre les sciences et les techniques et émettre la thèse que leur contrôle devient de plus en plus problématique au XXe siècle. Toutefois, le sociologue Dominique Raynaud indique que ce mot a plusieurs fois été utilisé de façon confidentielle dès le lendemain de la Seconde Guerre mondiale; la première fois en 1946 par Harold D. Lasswell, politiste, psychanalyste et théoricien de la communication de masse américain2 …”

Une approche originale :

L'approche des rapports “science-technique” par Ellul est originale mais reste assez peu connue, elle est condensée dans Les nouveaux possédés. Reprenant les analyses de Georges Friedmann21, Ellul avance que la technique est sacralisée parce qu'elle est devenue “le nouveau milieu de l'homme” et que, (pour des raisons qu'il analyse en détail), “il est dans la nature de l'homme de sacraliser son milieu”. En d'autres termes : la technique s'étant peu à peu substituée à la nature en tant que milieu (pour les jeunes générations, elle est un “déjà-là”), elle l'a désacralisée (profanée, polluée…) et, par là-même, elle a récupéré à son profit le sacré qui était auparavant transféré sur elle…“

autre approche

Lecture “Le siècle des technosciences” Par C Bonneuil, et Dominique Pestre HISTOIRE DES SCIENCES ET DES SAVOIRS

https://fr.wikipedia.org/wiki/Technoscience

http://zilsel.hypotheses.org/1938

https://www.zotero.org/groups/1.camp/items/tag/technosciences

Fréquence d’usage du terme technoscience