Après des études secondaires à Cannes, il est élève de Maths Sup et Spé au lycée Janson-de-Sailly (Paris), puis entre en 1958 à l’École Normale Supérieure. Adhérent à l'Union des étudiants communistes (UEC) dès 1956, puis au Parti Communiste, il le quittera en 1968 pour devenir l'un des animateurs du mouvement de la critique politique radicale de la science (voir la revue Impasciences). Après un doctorat d’État ès sciences physiques (physique théorique) à l’université d’Orsay en 1965, il a été successivement chargé de recherches au CNRS, maître de conférences à l’université de Nice Sophia Antipolis, professeur à l’université Paris 7, et à Nice, où il a enseigné dans les départements de physique, de philosophie et de communication. Il est professeur émérite de l’université de Nice et fut directeur de programme au Collège international de philosophie de 2001 à 2007. Il a publié de nombreux articles sur ses travaux de recherche qui portent principalement sur la physique théorique et mathématique et sur l'épistémologie.

Il a fondé et dirige la revue Alliage (culture, science, technique), dirige les collections Science ouverte et Points (série sciences) au Seuil, et travaille plus généralement à « (re)mettre la science en culture ». Il a été, en 1996, l'invité d'honneur de l'Oulipo.

Sources : Wikipédia